Les sites incontournables

Découvrez les sites incontournables autour de votre camping 4 étoiles en Ardèche

Les gorges de l'Ardèche

32 kilomètres de gorges spectaculaires au coeur de l’Ardèche méridionale ! Voilà ce que peuvent admirer les amoureux de paysages grandioses entre Vallon-Pont-d’Arc et Saint-Martin-d’Ardèche… Il aura fallu plus de cent millions d’années aux eaux de la célèbre rivière ardéchoise pour creuser un profond canyon. Le résultat est époustouflant : un immense défilé de falaises calcaires pouvant atteindre jusqu’à 300 mètres de haut, le tout dans une nature restée sauvage et préservée…

Découverte des Gorges de l'Ardèche en canoë

Située sur la commune de Vallon-Pont-d’Arc, près du célèbre Pont d’Arc marquant l’entrée des gorges de l’Ardèche, la grotte Chauvet-Pont d’Arc, découverte en 1994 par trois spéléologues passionnés, constitue un chef-d’œuvre de l’art pariétal préhistorique. Cette grotte ornée paléolithique abrite en effet sur ses parois un extraordinaire bestiaire, où figurent pas moins de 425 représentations animales ! Datant de l’époque aurignacienne, ces peintures et gravures comptent parmi les plus anciennes au monde…

Labeaume

Découvrez au coeur des gorges de la Beaume, en Ardèche méridionale, un charmant village de caractère niché le long de la rivière, au pied d’abruptes falaises calcaires. Profitez d’une halte à Labeaume pour flâner dans un pittoresque dédale de ruelles pavées en pente ponctuées de passages couverts et de jolies façades de pierres. Lovée au bord de l’eau, l’agréable place du Sablas, agrémentée d’une fontaine, est ombragée de platanes centenaires. Non loin de là, depuis le pont submersible sur la Beaume, vous bénéficierez d’une superbe vue sur l’ensemble du village entouré de falaises.

Le Parc Naturel Régional des Monts d'Ardèche

Localisé sur la bordure orientale du Massif central, le Parc Naturel Régional des Monts d’Ardèche s’étire sur une superficie de plus de 180 000 hectares et couvre six entités paysagères que sont les Boutières, le plateau de Vernoux, la région des Sucs, la Haute Cévenne, le Piémont cévenol et la Cévenne méridionale. Châtaigneraies séculaires, terrasses de pierres sèches, anciens volcans, forêts et pâturages, gorges et vallées verdoyantes, landes et garrigues, sont autant de paysages variés qui caractérisent ce vaste ensemble protégé.

Balazuc

Perché sur une falaise dominant la rivière Ardèche, le superbe village de Balazuc dispose d’un patrimoine admirablement restauré. Ancienne place forte des seigneurs de Balazuc, cette petite cité de caractère, au riche passé médiéval, est aujourd’hui classée parmi les plus beaux villages de France. Un charmant dédale de ruelles tortueuses entrecoupées de passages voûtés, d’arcades et d’escaliers, à savourer à pied, le temps d’une délicieuse promenade… L’occasion aussi d’admirer ses deux beaux édifices inscrits aux monuments historiques, que sont le château féodal, plusieurs fois remanié, et l’église romane Sainte-Madeleine qui accueille l’été des concerts et des expositions de peintures. Direction ensuite le pont sur l’Ardèche et la rive opposée pour jouir d’une vue imprenable sur le village aux allures de carte postale…

L'aven d'Orgnac

Cèze, l’aven d’Orgnac, classé Grand Site de France, vous fera rêver et voyager dans un monde souterrain féerique… Le temps d’une visite guidée d’une heure, admirez ses salles grandioses parées de splendides concrétions, sa forêt de “piles d’assiettes”, ses “palmiers” pouvant atteindre 17 mètres de haut, et ses majestueuses draperies ! Dans la Salle Rouge, à 121 mètres de profondeur, un spectacle son et lumière, tout à fait envoûtant, complète merveilleusement la découverte de la grotte.Un musée, la Cité de la Préhistoire, présente dans un cadre à la fois ludique et interactif le patrimoine archéologique ardéchois, ainsi que le mode de vie de l’homme préhistorique.

Le bois de Païolive

Havre de paix pour de nombreuses espèces végétales et animales, le bois de Païolive, situé en Cévenne ardéchoise, près du bourg de Les Vans, s’étend sur 16 km², en bordure des magnifiques gorges du Chassezac. Surnommé le bois des fées, ce territoire protégé, de type méditerranéen, aux chênes verts et blancs, est parsemé de rochers calcaires ruiniformes, dont les silhouettes minérales forment de véritables sculptures naturelles. Admirez au fil d’une balade les merveilles de ce site insolite : des roches pétrifiées aux formes surprenantes comme par exemple celles de l’ours et du lion ou de l’oiseau et son nid ! Plusieurs parcours de randonnée, comme la boucle du Randonneur, le sentier de la Vierge et le sentier de la Corniche, permettent de partir à la rencontre de ce patrimoine naturel exceptionnel.

L'église romane de Thines

Perché en haut d’un promontoire rocheux, le village de Thines, havre de paix situé sur la commune de Malarce-sur-la-Thines, dans le Parc Naturel Régional des Monts d’Ardèche, abrite un joyau de l’art roman classé Monument Historique par Prosper Mérimée : l’église Notre-Dame du XIIe siècle, remarquable par son portail monumental, son chevet et ses chapiteaux sculptés. À découvrir également, les ruelles étroites et les maisons aux toits de lauze qui, avec l’église romane, font de Thines un lieu authentique et plein de charme.

La grotte de la Cocalière

Dans les Cévennes, à la limite des départements du Gard et de l’Ardèche, se niche l’une des plus belles grottes de France : la grotte de la Cocalière. La visite guidée souterraine, d’une durée d’environ une heure, dévoile aux yeux des spectateurs un splendide ensemble de concrétions : stalagmites, stalactites, disques, draperies… Outre ces merveilles, l’on découvre également des objets et ossements préhistoriques issus de fouilles. Une fois la visite terminée, le retour au point de départ se fait à l’air libre, en petit train, à travers la garrigue.

Largentière

Située dans la vallée de la Ligne, en Ardèche, l’accueillante cité de Largentière forme un ensemble admirable, avec ses façades de maisons bordant la rivière, son palais de Justice et son château des Évêques.Ayant autrefois connu l’âge d’or, grâce à l’exploitation de mines de plomb argentifère, Largentière vous invite à découvrir son patrimoine, témoin d’un riche passé. Les pittoresques ruelles médiévales jalonnées de maisons anciennes, l’hôtel de ville Renaissance, l’église gothique Notre-Dame-des-Pommiers du XIIIe siècle, et la porte des Récollets, vestige des anciens remparts, sont autant d’attraits architecturaux à admirer le temps d’une promenade. Ancienne propriété des évêques de Viviers, le château des XIIe et XVe siècles a, au fil du temps, successivement servi de tribunal, de prison et d’hôpital. De nos jours, l’été, au moment des animations médiévales, certaines de ses pièces sont ouvertes à la visite. Chaque année, en juillet-août, le château de Largentière accueille le Temps des Chevaliers, avec spectacles vivants, animations et savoir-faire médiévaux.

Le massif du Tanargue

Localisé dans le Massif central, au coeur de la montagne ardéchoise, le Tanargue présente également la particularité d’être situé dans le Parc Naturel Régional des Monts d’Ardèche, sur la ligne de partage des eaux entre l’océan Atlantique et la mer Méditerranée. Surnommé la montagne du Tonnerre, ce massif protégé abrite une grande richesse écologique. Son point culminant se trouve au Grand Tanargue, à 1 511 mètres d’altitude. Sillonner le Tanargue, c’est partir à la rencontre de ses paysages sauvages composés de contreforts escarpés, de pelouses d’altitude, de tourbières, de ruisseaux et de vieilles forêts.

Vals-les-Bains

C’est de la charmante petite station thermale de Vals-les-Bains, en Ardèche, que provient la célèbre eau de Vals, une eau minérale gazeuse riche en bicarbonates, appréciée tant pour ses qualités gustatives que pour ses vertus digestives. Nichée au coeur des paysages verdoyants du Parc Naturel Régional des Monts d’Ardèche, de part et d’autre des eaux de la Volane, Vals-les-Bains recèle une atmosphère à la fois accueillante et agréable. Son quartier thermal, de style Belle Époque, invite tout particulièrement à la flânerie, avec ses parcs aux multiples essences en bordure de rivière et ses passerelles sur la Volane. À voir dans le parc de l’Intermittente, près des Thermes : la fameuse source intermittente dont le geyser jaillit toutes les six heures : à 5h30, 11h30, 17h30 et 23h30 l’été ; à 4h30, 10h30, 16h30 et 22h30 l’hiver.